Dernière actualité

et si nous pouvions pedser sur l'accord sectoriel 2021-2022

Et si nous pouvions nous faire entendre dans les négociations du prochain accord sectoriel ( le 1/4/2021)

Accord sectoriel.  Nos revendications

Voici une série de revendications déjà exptrimées.

N'hésitez pas à nous part de vos propositions, remarques ou cris sur ghislain.maron@gmail.com 

  • Enseignement fondamental

 

  1. Augmenter l’aide aux directions de l’enseignement fondamental, arriver à un temps plein pour 300 élèves ;
  2. Attribuer aux écoles de la Région de Bruxelles-Capitale et aux communes à statut spécifique en Région Wallonne un capital-périodes complémentaire pour leur permettre de faire face à leurs obligations en matière linguistique ;
  3. La fonction de direction est actuellement peu attractive, notamment sur le plan pécuniaire. Les barèmes liés à cette importante fonction devraient bénéficier d’un différentiel de salaire brut constant, à ancienneté égale, de 25% par rapport au barème du TR pour une fonction de recrutement ;
  4. Permettre un réel aménagement des fins de carrière des directeurs, que ce soit en leur permettant de partir en DPPR temps plein à 75% sans condition ou en leur permettant de partir en DPPR mi-temps en étant remplacé par un sous-directeur mi-temps (poste à créer dans le fondamental) ; faire reconnaitre leur métier comme un métier pénible ;
  5. Comme dans les écoles en création, permettre l’engagement d’un nouveau directeur 3 à 6 mois avant le départ de son prédécesseur pour faciliter la transition ;
  6. Créer un statut spécifique de conseiller pédagogique afin de stabiliser les équipes en place de manière durable ;
  7. Prévoir des moyens supplémentaires pour la mise en place des aménagements raisonnables ;
  8. Attribuer un seul interlocuteur FLT par école et plus le système alphabétique actuel ;
 

Salon 2016 - M. Héraly

Actualités

Aucune description de photo disponible.Découvrez ci-dessous nos dernières actualités :

Et si nous pouvions nous faire entendre dans les négociations du prochain accord sectoriel ( le 1/4/2021)

Accord sectoriel.  Nos revendications

Voici une série de revendications déjà exptrimées.

N'hésitez pas à nous part de vos propositions, remarques ou cris sur ghislain.maron@gmail.com 

  • Enseignement fondamental

 

  1. Augmenter l’aide aux directions de l’enseignement fondamental, arriver à un temps plein pour 300 élèves ;
  2. Attribuer aux écoles de la Région de Bruxelles-Capitale et aux communes à statut spécifique en Région Wallonne un capital-périodes complémentaire pour leur permettre de faire face à leurs obligations en matière linguistique ;
  3. La fonction de direction est actuellement peu attractive, notamment sur le plan pécuniaire. Les barèmes liés à cette importante fonction devraient bénéficier d’un différentiel de salaire brut constant, à ancienneté égale, de 25% par rapport au barème du TR pour une fonction de recrutement ;
  4. Permettre un réel aménagement des fins de carrière des directeurs, que ce soit en leur permettant de partir en DPPR temps plein à 75% sans condition ou en leur permettant de partir en DPPR mi-temps en étant remplacé par un sous-directeur mi-temps (poste à créer dans le fondamental) ; faire reconnaitre leur métier comme un métier pénible ;
  5. Comme dans les écoles en création, permettre l’engagement d’un nouveau directeur 3 à 6 mois avant le départ de son prédécesseur pour faciliter la transition ;
  6. Créer un statut spécifique de conseiller pédagogique afin de stabiliser les équipes en place de manière durable ;
  7. Prévoir des moyens supplémentaires pour la mise en place des aménagements raisonnables ;
  8. Attribuer un seul interlocuteur FLT par école et plus le système alphabétique actuel ;

Le budget 2016 de l’Enseignement Education Enfance Culture est voté et prévoit[1] :

0,6 million d’euros est prévu pour le rattrapage de 2/10èmes des barèmes des directeurs de l’enseignement fondamental par rapport aux directeurs de DOA (établissements secondaires n’organisant que le premier degré), à partir du 1er juillet 2016, afin d’atteindre 7/10èmes de l’écart entre ces barèmes, et un montant de 1,2 million à partir de 2017.

Voici une bonne nouvelle dont nous pourrons discuter

JEUDI PROCHAIN au salon de l’Education
lors de la conférence  de 9h30  qui passera le Pacte d’Excellence au crible de l’Enquête Mac Kinsey.

La Ministre sera présente dès le petit déjeuner offert et Etienne Denoël (Mac Kinsey) n’hésitera pas à nous interpeler sur notre réalité quotidienne.

 

N’oubliez pas de vous inscrire

A jeudi 8 octobre 2015       

                                               Ghislain Maron
                                               Président AIDE



[1] Consulter l’essentiel des mesures Budget_2016_Enseignement_Enfance_Culture.pdf

A tous,

 

Nous sortons d’une très grosse heure de débat avec Mr Jeholet. Nous relatons ci-après l’avis, les impressions, les propositions et les possibilités ….

 

Tout d’abord, il est indiscutable que notre ressenti est très positif quant à l’écoute attentive et active de Mr Jeholet et de son entourage. Il souligne que les articles en couverture du Soir mettent un peu la pression sur lui-même et Mme Désir.

Dire que tout va changer, il ne le dira pas mais par contre reconnaît certains dysfonctionnements dont nous pouvons par le biais de propositions émanant du terrain (nous, vous) tenter de remédier ou tout au moins mettre sur la table.

Il est aussi intimement convaincu que nos réseaux doivent clairement prendre fait et cause pour leurs directeurs de manière plus franche lors des débats sectoriels futurs (et très proches). Nous prendrons langue avec ceux-ci à ce sujet. Une sortie officielle commune rapide du Ségec et du CECP en direction de Mme Désir serait un pas très important. En effet, vous savez qu’elle a tendance à plaire au grand nombre d’enseignants, aux syndicats plutôt qu’au 1800 directeurs. Messieurs Michel, Cartuyvels, Barzin et Luperto, nous avons besoin de vous maintenant … et pas que pour les CO, pas que pour les programmes, pas que pour l’intégration, les heures FLA, les heures Covid, …. NOUS AVONS BESOIN DE VOUS POUR NOUS, pilotes de tous ces changements quotidiens !!!

Ce pas, il nous (la délégation) conseille également de le faire afin qu’elle (la Ministre) entende le même discours que lui. Je me charge de la contacter, on verra !

Aucune de nos trois « revendications » n’est illégitime dit-il, il les entend et se dit très sensible à l’enseignement. Bien entendu l’enveloppe est fermée et le budget de la FWB en grand déficit. Nous lui signalons que cela fait dix ans au moins qu’on nous oublie … Il nous reprend et ne se gêne pas pour dire « plus de vingt ans » !!!

Donc, il nous faut réfléchir à proposer, des changements … Des propositions venant du terrain pourraient être entendues parce que plus en reflet de la réalité quotidienne.

Le réseau libre est organisé pour pouvoir réfléchir à ces propositions, le réseau communal réfléchit à se réunir aussi. Une rencontre de ces groupes est à envisager dans un délai rapide car d’après Mr Jeholet, c’est le moment !

Chers collègues, inutile de vous faire rêver. Il y a du travail mais nous avons rencontré aujourd’hui une personne qui veut bien se mettre au travail avec nous.

A nous donc d’avancer … Promis, on continue le combat en votre nom. Chacun de votre côté apportez votre pierre à l’édifice.

 

Scoyer Thierry avec l’accord de :

 

Toumpsin Christine

Hermal Ludovic

Gallet Christophe

Gauthier Luc

Dombret Garance

 

 

1 2 ... 8 9 Suiv >
Rejoignez-nous !