Dernière actualité

et si nous pouvions pedser sur l'accord sectoriel 2021-2022

Et si nous pouvions nous faire entendre dans les négociations du prochain accord sectoriel ( le 1/4/2021)

Accord sectoriel.  Nos revendications

Voici une série de revendications déjà exptrimées.

N'hésitez pas à nous part de vos propositions, remarques ou cris sur ghislain.maron@gmail.com 

  • Enseignement fondamental

 

  1. Augmenter l’aide aux directions de l’enseignement fondamental, arriver à un temps plein pour 300 élèves ;
  2. Attribuer aux écoles de la Région de Bruxelles-Capitale et aux communes à statut spécifique en Région Wallonne un capital-périodes complémentaire pour leur permettre de faire face à leurs obligations en matière linguistique ;
  3. La fonction de direction est actuellement peu attractive, notamment sur le plan pécuniaire. Les barèmes liés à cette importante fonction devraient bénéficier d’un différentiel de salaire brut constant, à ancienneté égale, de 25% par rapport au barème du TR pour une fonction de recrutement ;
  4. Permettre un réel aménagement des fins de carrière des directeurs, que ce soit en leur permettant de partir en DPPR temps plein à 75% sans condition ou en leur permettant de partir en DPPR mi-temps en étant remplacé par un sous-directeur mi-temps (poste à créer dans le fondamental) ; faire reconnaitre leur métier comme un métier pénible ;
  5. Comme dans les écoles en création, permettre l’engagement d’un nouveau directeur 3 à 6 mois avant le départ de son prédécesseur pour faciliter la transition ;
  6. Créer un statut spécifique de conseiller pédagogique afin de stabiliser les équipes en place de manière durable ;
  7. Prévoir des moyens supplémentaires pour la mise en place des aménagements raisonnables ;
  8. Attribuer un seul interlocuteur FLT par école et plus le système alphabétique actuel ;
 

Salon 2016 - M. Héraly

AIDE SALON DE L'EDUCATION

 

SALON DE L’EDUCATION

AIDE : JOURNEE DES DIRECTIONS

 


Jeudi 16 octobre

8h30 GRAND AUDITOIRE Accueil (uniquement pour les directions et SUR RESERVATION via info@saloneducation.be)

Grand auditoire   9h30        10h45

Madame Joëlle MILQUET Ministre de l’Education

Nouvelle législature – Nouvelle  ministre.

Quel rôle pour les Directions d’école dans le pacte d’excellence ?

Un pacte pour un enseignement d’excellence, une ambition collective, améliorer le management et le pilotage tout en laissant davantage d’autonomie aux acteurs de terrain. Madame la ministre Joëlle Milquet nous en parle et répond à vos questions.

         Ghislain MARON, Président - Yves Thomée, Secrétaire général


   

 

Jeudi 16 octobre

Forum Est                11h45 12h30

Directeur et organisateur d’extrascolaire : un défi pour le bien de l’enfant.

La majorité des accueils extrascolaires se déroule dans l’enceinte de l’école. Les Directeurs en sont les Responsables officiels ou officieux, encadrés par le Décret ATL et l’ONE. Trois directions  témoignent de leur organisation  particulière en provinces de Namur, Hainaut ou Brabant wallon.

Luc  De Cooman, Directeur d'école, Administrateur AIDE

Régine Leunen, Directrice d'école

Marc   Tillieux, Directeur d'école

Natacha Verstraeten, Echevine enseignement

René Bouchat et Martin Van Audenrode, Président Gesves EXTRA asbl

 

Jeudi 16 octobre

Forum Sud                15h15 15h45

Le Pass Inclusion, un outil de  suivi personnalisé au service des apprenants et de toutes les écoles         Le Pass inclusion initié il y a quelques années déjà doit permettre un suivi plus harmonieux et standardisé de chaque apprenant. Mais où en est-on ?   

sous réserve

  

Jeudi 16 octobre

Grand auditoire        15h45 16h30

Bien comprendre la dyslexie pour mieux aider les dyslexiques   Des réponses et des réflexions pour améliorer ses connaissances sur la dyslexie, les moyens de la déceler et les choix méthodologiques sur lesquels influer pour garantir aux dyslexiques un meilleur apprentissage, une meilleure condition de vie.

Vincent Goetry, Docteur en psycholinguistique

 

Vendredi 17 octobre

Forum Ouest             9h30   10h    

De la déconstruction des préjugés à l’épanouissement des enfants     

L’être humain n’est pas spécialement bien équipé pour s’enrichir à travers la différence. Le programme de déconstruction des préjugés permet aux enfants de se révéler au-delà de leurs différences d’exprimer, leur potentiel, d’acquérir la confiance indispensable pour se frotter aux défis de l’école et de la vie.     

Pierre Bielande, journaliste et formateur

Rejoignez-nous !