Dernière actualité

et si nous pouvions pedser sur l'accord sectoriel 2021-2022

Et si nous pouvions nous faire entendre dans les négociations du prochain accord sectoriel ( le 1/4/2021)

Accord sectoriel.  Nos revendications

Voici une série de revendications déjà exptrimées.

N'hésitez pas à nous part de vos propositions, remarques ou cris sur ghislain.maron@gmail.com 

  • Enseignement fondamental

 

  1. Augmenter l’aide aux directions de l’enseignement fondamental, arriver à un temps plein pour 300 élèves ;
  2. Attribuer aux écoles de la Région de Bruxelles-Capitale et aux communes à statut spécifique en Région Wallonne un capital-périodes complémentaire pour leur permettre de faire face à leurs obligations en matière linguistique ;
  3. La fonction de direction est actuellement peu attractive, notamment sur le plan pécuniaire. Les barèmes liés à cette importante fonction devraient bénéficier d’un différentiel de salaire brut constant, à ancienneté égale, de 25% par rapport au barème du TR pour une fonction de recrutement ;
  4. Permettre un réel aménagement des fins de carrière des directeurs, que ce soit en leur permettant de partir en DPPR temps plein à 75% sans condition ou en leur permettant de partir en DPPR mi-temps en étant remplacé par un sous-directeur mi-temps (poste à créer dans le fondamental) ; faire reconnaitre leur métier comme un métier pénible ;
  5. Comme dans les écoles en création, permettre l’engagement d’un nouveau directeur 3 à 6 mois avant le départ de son prédécesseur pour faciliter la transition ;
  6. Créer un statut spécifique de conseiller pédagogique afin de stabiliser les équipes en place de manière durable ;
  7. Prévoir des moyens supplémentaires pour la mise en place des aménagements raisonnables ;
  8. Attribuer un seul interlocuteur FLT par école et plus le système alphabétique actuel ;
 

Salon 2016 - M. Héraly

DECRET INSCRIPTION : LA CIRI UTILISE SON POUVOIR D'INJONCTION

Nous vous informons que la CIRI, en sa séance du 4 juin 2012, a décidé d’user du pouvoir d’injonction que lui confèrent les articles 79/23, 1° et 79/26, 4°, du décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre, tel que modifié par les décrets du 18 mars 2010, du 10 février 2011 et du 20 décembre 2011, c’est-à-dire le décret « inscription », pour inscrire un élève supplémentaire par classe déclarée conformément à l’article 79/5, 2° dans tous les établissements actuellement complets.


Afin d’être en mesure de faire face aux cas exceptionnels et aux cas de force majeure qui se présenteraient jusqu’à la rentrée scolaire, la CIRI a décidé de réserver 20 % de sa capacité initiale d’injonction dans chaque établissement, compte tenu des places excédant les 100 % des places disponibles qui seraient attribuées.


Par ailleurs, la CIRI déclare qu’elle a également terminé l’examen de l’essentiel des demandes individuelles fondées sur ces mêmes dispositions. La liste des élèves pour lesquels une réponse favorable a été apportée sera communiquée dans les meilleurs délais aux établissements concernés.


D’autre part, les personnes responsables seront informées par courrier de la réponse de la CIRI à leur demande ou du passage en ordre utile de leur enfant.

Rejoignez-nous !