Dernière actualité

et si nous pouvions pedser sur l'accord sectoriel 2021-2022

Et si nous pouvions nous faire entendre dans les négociations du prochain accord sectoriel ( le 1/4/2021)

Accord sectoriel.  Nos revendications

Voici une série de revendications déjà exptrimées.

N'hésitez pas à nous part de vos propositions, remarques ou cris sur ghislain.maron@gmail.com 

  • Enseignement fondamental

 

  1. Augmenter l’aide aux directions de l’enseignement fondamental, arriver à un temps plein pour 300 élèves ;
  2. Attribuer aux écoles de la Région de Bruxelles-Capitale et aux communes à statut spécifique en Région Wallonne un capital-périodes complémentaire pour leur permettre de faire face à leurs obligations en matière linguistique ;
  3. La fonction de direction est actuellement peu attractive, notamment sur le plan pécuniaire. Les barèmes liés à cette importante fonction devraient bénéficier d’un différentiel de salaire brut constant, à ancienneté égale, de 25% par rapport au barème du TR pour une fonction de recrutement ;
  4. Permettre un réel aménagement des fins de carrière des directeurs, que ce soit en leur permettant de partir en DPPR temps plein à 75% sans condition ou en leur permettant de partir en DPPR mi-temps en étant remplacé par un sous-directeur mi-temps (poste à créer dans le fondamental) ; faire reconnaitre leur métier comme un métier pénible ;
  5. Comme dans les écoles en création, permettre l’engagement d’un nouveau directeur 3 à 6 mois avant le départ de son prédécesseur pour faciliter la transition ;
  6. Créer un statut spécifique de conseiller pédagogique afin de stabiliser les équipes en place de manière durable ;
  7. Prévoir des moyens supplémentaires pour la mise en place des aménagements raisonnables ;
  8. Attribuer un seul interlocuteur FLT par école et plus le système alphabétique actuel ;
 

Salon 2016 - M. Héraly

Madame Milquet à l'école

Nos membres ont échangé ou nous ont interpellés suite à la rentrée scolaire du 1er septembre de notre nouvelle Ministre de l’Education, Madame Joelle Milquet.

Au-delà des péripéties de cour de récréation qui ont pollué cette journée importante pour l’école (et dont il ne nous appartient pas, est-ce d’ailleurs utile, de nous prononcer ou d’en imaginer les responsabilités), nous avons plutôt retenu les intentions exprimées relativement clairement par notre Nouvelle Ministre.

A ce titre, le pragmatisme semble combiné à une (enfin ? énième ?) réelle volonté d’avancer. Bien sûr que l’on peut remarquer que Madame Milquet s’empêtre entre le savoir, le savoir-faire et les compétences mais elle semble apprendre très vite. Laissons-lui un peu de temps, nous attendons depuis tellement longtemps.

Nous retenons aussi que la Ministre considère, comme nous, qu’il y a assez de moyens sur la table mais qu’il s’agit de mieux les utiliser. A ce sujet, nous possédons beaucoup de pistes à partager !

Un pacte d'excellence ? Une ambition collective et positive ? Améliorer le management et le pilotage ? De l’Interréseaux ? Au-delà des acteurs institutionnels ?   Nous, nous le demandons et le pratiquons depuis 20 ans ! Alors Madame Milquet, chiche ?

Rejoignez-nous !