Dernière actualité

et si nous pouvions pedser sur l'accord sectoriel 2021-2022

Et si nous pouvions nous faire entendre dans les négociations du prochain accord sectoriel ( le 1/4/2021)

Accord sectoriel.  Nos revendications

Voici une série de revendications déjà exptrimées.

N'hésitez pas à nous part de vos propositions, remarques ou cris sur ghislain.maron@gmail.com 

  • Enseignement fondamental

 

  1. Augmenter l’aide aux directions de l’enseignement fondamental, arriver à un temps plein pour 300 élèves ;
  2. Attribuer aux écoles de la Région de Bruxelles-Capitale et aux communes à statut spécifique en Région Wallonne un capital-périodes complémentaire pour leur permettre de faire face à leurs obligations en matière linguistique ;
  3. La fonction de direction est actuellement peu attractive, notamment sur le plan pécuniaire. Les barèmes liés à cette importante fonction devraient bénéficier d’un différentiel de salaire brut constant, à ancienneté égale, de 25% par rapport au barème du TR pour une fonction de recrutement ;
  4. Permettre un réel aménagement des fins de carrière des directeurs, que ce soit en leur permettant de partir en DPPR temps plein à 75% sans condition ou en leur permettant de partir en DPPR mi-temps en étant remplacé par un sous-directeur mi-temps (poste à créer dans le fondamental) ; faire reconnaitre leur métier comme un métier pénible ;
  5. Comme dans les écoles en création, permettre l’engagement d’un nouveau directeur 3 à 6 mois avant le départ de son prédécesseur pour faciliter la transition ;
  6. Créer un statut spécifique de conseiller pédagogique afin de stabiliser les équipes en place de manière durable ;
  7. Prévoir des moyens supplémentaires pour la mise en place des aménagements raisonnables ;
  8. Attribuer un seul interlocuteur FLT par école et plus le système alphabétique actuel ;
 

Salon 2016 - M. Héraly

Rentrée 2014

Beaucoup de directions sont dans leurs écoles depuis ce mois d'août. Nous en profitons pour leur souhaiter une bonne rentrée scolaire !

Depuis le mois de juin, l'actualité sur l'enseignement s'est mobilisée sur l'attribution du poste de Ministre de l'Enseignement Obligatoire à Madame Joelle MILQUET.

On le sait, cette législature sera difficile sur le plan budgétaire mais nous continuerons, ensemble, à soutenir les opportunités qui permettrons d'améliorer notre système scolaire.

"il est grand temps" est la formule que nos collègues directeurs utilisent souvent avant d'évoquer l'urgence. Heureusement que les directions trouvent, depuis longtemps, toutes les possibilités pour, au sein de leurs écoles et avec les moyens disponibles, assurer un enseignement le meilleur possible pour tous les élèves.

Nous le savons, une amélioration du système scolaire ne pourra pas se passer des directions d'écoles, de leur expertise. Il faudra dès lors continuer à proposer des conditions de fonctionnement pour les directions d'écoles maternelles et primaires afin que chacunes puissent développer toutes leurs compétences et responsabilités.

L'outil politique de référence actuel est la déclaration de politique communautaire 2014-2019. C'est sur ce document important que s'appuieront les politiques de demain dans l'enseignement.

Nous encourageons nos membres à en prendre connaissance : Politique communautaire générale 2014-2019.pdf

Cette période de début d'année scolaire voit apparaître de nouveaux "appels à candidats" pour la fonction de direction d'école. Il ne nous est objectivement pas possible de répondre actuellement sur une éventuelle augmentation de départs de collègues qui retournent "en classe". Il faut aussi compter les glissements de collègues directeurs qui changent d'école. A suivre.

C'est aussi la période où ressurgissent des dossiers récurents comme par exemple la gratuité. Notre Association répond aux sollicitations et apporte l'éclairage des directions d'écoles (http://www.rtl.be/videos/video/503297.aspx?CategoryID=1832).

A très bientôt !

Yves Thomée

Secrétaire Général

Rejoignez-nous !